jeudi 12 juillet 2007

61. Musique et danses d'Okinawa

Okinawa est un archipel japonais qui fait partie des îles Ryūkyū. Il est situé à égale distance du Japon-métropole, de la Chine continentale et de Taiwan.

Okinawa ne fait partie du Japon que depuis Meiji. Auparavant, c'était un pays indépendant, le Royaume de Ryūkyū.

Hormis l'influence japonaise, la musique d'Okinawa a bénéficié des apports de celles de la Chine et de l'Indonésie.

Vue d'ensemble sur les danses d'Okinawa, dont Shudun :



Ouverture d'un spectacle de danses traditionnelles :



Le koten est le genre classique des danses d'Okinawa. Ci-dessous une danse appelée Udui Kuwadisa. La danseuse utilise des sortes de castagnettes de bambou :









Ci-dessous, l'héroïne attend son bien-aimé :






La danse suivante est appelée Nubui Kuduchi. Elle évoque un voyageur heureux de revenir au Royaume de Ryūkyū après un voyage à Satsuma, aujourd'hui Préfecture de Kagoshima, île de Kyūshū. Le clan de Satsuma avait fait la guerre au Royaume de Ryūkyū aux 16-ième et 17-ième siècles et ce dernier y avait perdu son indépendance en 1609 :



Répétition par des étudiantes d'une danse traditionnelle nommée Kajiyadifū :



Ci-dessous, deux jeunes filles de l'île de Yoron chantent le minyō Yoron kouta (Ballade de Yoron) pour les 101 ans de leur grand-mère. L'un des instruments traditionnels d'Okinawa est le sanshin, équivalent du shamisen (luth à trois cordes). Le shamisen est recouvert d'une peau de chat, le sanshin d'une peau de serpent :



Chant et danse traditionnels chez des habitants d'Okinawa :



En savoir plus sur Okinawa en consultant Wikipédia :
Lien



1 commentaire:

TELEMAKFILMS a dit…

content de voir mes videos figurer ici, merci / telemak